9. Gustave Flaubert

1. Biographie 

Gustave Flaubert est considéré comme l’un des plus grands écrivains français car son œuvre a marqué une rupture avec la production romanesque traditionnelle en ouvrant la voie à la modernité.

Il se consacre à l’écriture dans la résidence secondaire bien-aimée de son père à Croisset, le long de la Seine en Normandie. Flaubert avait installé chez lui un atelier de travail où il passait la majeure partie de sa journée et récitait à haute voix les textes qu’il écrivait. C’est pourquoi il l’appelle ironiquement le gueuloir, écrire pour Flaubert, c’est aussi rechercher l’harmonie sonore. Son roman Madame Bovaryest un chef-d’œuvre de la littérature.

Gustave Flaubert est né en 1821 à l’hôpital de Rouen, où son père était chef de chirurgie. Élève doué mais indiscipliné, passionné de romance (Hugo, Walter Scott, Byron), il a eu le coup de foudre pour Elisa Schlesinger, épouse d’un éditeur de musique.

Flaubert a très tôt pris conscience de sa vocation d’écrivain. Après de nombreux écrits de jeunesse (contes fantastiques, philosophiques et historiques) fortement inspirés du romantisme noir (mort, folie, meurtre, monstre, victoire du mal), ses contes deviennent plus autobiographiques: Mémoire d’un fou(1838, paru en 1900), Novembre (1842). 

Il s’installe à Paris pour étudier le droit, mais se rend vite compte qu’il n’a aucun intérêt pour le sujet, préférant les milieux artistiques. Il se lie d’amitié avec Victor Hugo.

En 1844, Flaubert est frappé d’une première dépression nerveuse et se retire dans la propriété de Croisset près de Rouen où il se consacre définitivement à la littérature. Tel un ‘bœuf de labour’ auquel il se comparait, il passait ses journées à écrire et menait une vie solitaire.

En janvier 1846, les morts subites de son père et de sa sœur Caroline sont des moments difficiles de sa vie. En août Flaubert rencontre l’écrivain Louise Colet, leur relation tumultueuse est mise en évidence à travers leur correspondance jusqu’en 1854. En 1848-49 il écrit La Tentation de Sant Antonio

En 1857, Madame Bovary le fait connaître dans les milieux littéraires, après un procès dont il sort vainqueur.

Depuis, Flaubert n’a cessé sa production littéraire. Salammbô, roman historique qui fait revivre la Carthage d’Hannibal, connaît un succès considérable en 1862.

Au contraire, Sentimental Education (1869) se révèle un échec. Pour l’écrivain, ce fut une amère déception, ayant travaillé dur pour écrire l’œuvre.

En 1872, la tristesse de Flaubert s’accroît du fait du décès de sa mère et de nombreux amis (Jules Duplan, Louise Colet, George Sand). La maladie l’a de nouveau frappé et il s’est retrouvé en difficulté financière.

Heureusement pour lui, les écrivains de la nouvelle génération (le jeune ‘filleul’ et disciple Guy de Maupassant et Emile Zola) le reconnaissent comme leur maître et applaudissent en 1877 l’avant-dernière œuvre Trois Contes comme un chef-d’œuvre. L’élaboration des Trois nouvelles n’était qu’une parenthèse dans la rédaction du dernier roman satirique inachevé Bouvard et Pécuchet qui hanta Flaubert pendant huit années de sa vie.

Il mourut en 1880 sans connaître la gloire que l’avenir devait réserver à ses œuvres.

2. Ses oeuvres

A travers ses romans Madame Bovary en 1857, Education sentimentale en 1869 Bouvard et Pécuchet, Flaubert s’impose comme un maître du réalisme. 

Dans chaque roman, le protagoniste voit sa vie comme un échec, comme une expérience amère et décevante du monde.

Emma Bovary (l’héroïne de Madame Bovary) choisit de se suicider lorsque ses rêves d’adolescente sont brisés.

Frédéric (héros de l’éducation sentimentale) se résigne au fait que la vie n’a pas su donner ce qu’elle voulait.

Dans le roman satirique Bouvard et Pécuchet, défini comme une ‘épopée de bêtise culturelle’, les deux clercs copistes se font l’illusion d’être aux avant-postes mais se rendent compte qu’ils sont ‘égaux à tous les autres’, avec l’impossibilité d’atteindre les leurs vision du monde.

3. Madame Bovary

Inspiré d’un fait divers, Flaubert raconte le destin d’une femme, Emma Bovary, rêveuse d’îles lointaines et d’aventures chevaleresques, déçue de son mariage pour avoir épousé un médecin militaire peu ambitieux. 

Cette simple histoire fait scandale, Emma inquiète dame rêve de passion mais ne trouve que des plaisirs sordides.

Le réalisme de l’ouvrage avec la description d’une situation immorale (la trahison explicite d’Emma Bovary) ébranle la bourgeoisie. Il y eut un procès pour immoralité qui resta bien connu dans la littérature, rendant bientôt le roman célèbre. L’œuvre a exercé une grande influence sur les romanciers réalistes.

Le roman porte le sous-titre costumes de province, il semble faire partie des études sociales de Balzac. Toutes les manies linguistiques, les mimiques des habitants d’une petite ville de province, que le protagoniste juge ridicules et mesquines, sont décrites dans le roman avec force détails.

Cependant, contrairement à Balzac, Flaubert ne commente jamais ce qu’il raconte dans le roman. Elle a créé un caractère psychologique universel, témoignage de l’échec existentiel d’une génération qui ne trouve pas de ressources face au sentiment inéluctable de son impuissance et de sa médiocrité. C’est la naissance du “bovarisme“.

Le même besoin de vérité se retrouve en 1877 dans «Un cœur simple», le premier des Trois Contes.

Il semble que pour l’histoire de Madame BovaryFlaubert se soit inspiré d’un fait réel: les événements de Madame Bovary retracent ceux de Delphine, la jeune épouse du docteur Eugène Delamare de Rouen, qui l’épouse après avoir été veuve et dont la vie a de nombreux points communs avec le protagoniste du roman de Flaubert, du mariage de convenance à la vie de luxe, trahisons, dettes et suicide compris.

Hai qualche segnalazione da farci sull'appunto?

Accedi

[mepr-login-form use_redirect="true"]

Registrati

Accedi o Registrati

Il manuale di sopravvivenza alla MATURITÀ 2024

Dalla prima prova al colloquio orale, tutto ciò di cui hai bisogno è qui!

PRE-Vendita disponibile fino alle 23:59 del 27 Novembre!