Home
»
»
»

1. Biographie 

Henri Beyle (1783-1842) n’a pas de bons souvenirs de son enfance à Grenoble. 

Il vit avec un père sévère et dévot. Il ne s’y présente pas à l’école Polytechnique et s’engage dans l’armée de Bonaparte. 

En 1800 Beyle entre dans Milan sur les pas de Bonaparte. Il devient officier mais l’armée l’ennuie. Ensuite il démissionne pour regagner Paris. À vingt-trois ans, il entre dans la carrière diplomatique. Ses amours ne sont malheureusement pas aussi brillantes que sa carrière, interrompue d’ailleurs par la chute de Napoléon. 

Henri Beyle se réfugie à Milan. En 1817 il paraît Rome, Naples et Florence. À Paris, il fréquente les milieux libéraux et les cercles littéraires en pleine formation romantique. Toujours sensible aux femmes et à l’amour et il écrit le traité psychologique De l’Amour. En 1827 il publiait, sous le nom de Stendhal, Armance. En 1830 il publiat Le Rouge et le Noir. Stendhal repart pour l’Italie et il finit comme diplomate à Civitavecchia. 

Entre le 1830 et le 1842 il écrit beaucoup d'œuvres: Souvenirs d’égotisme, la Vie d’Henri Bruland et laChartreuse de Parme. Stendhal commence un autre roman, Lamiel, qui abandonne. Il meurt d’applexie en 1842. 

2. Le Rouge et le Noir

Pour Stendhal un roman est un miroir qu’on promène le long d’un chemin. 

Et en effet, Le Rouge et le Noir est un miroir de la Restauration en France. 

C’est un documentaire sur la tentative d’un jeune homme plébéien mais ambitieux et intelligent de s’insérer dans la société. 

L’intrigue

L’œuvre conte l’histoire de Julien Sorel, jeune homme de 19 ans issu d’une famille pauvre de la campagne française. Au début du roman, Julien est engagé en tant que précepteur pour les enfants de Monsieur de Rênal, maire de Verrières, petite ville de Franche-Comté. Lors de sa rencontre avec ...

Questo contenuto è riservato agli iscritti al portale.

ISCRIVITI o ACCEDI al tuo profilo.