Home
»
»
»

1. Biographie

Jean-Paul Sartre naît en 1905 dans une famille de la grande bourgeoisie. Après la mort de son père – il n’a que deux ans – il connaît une enfance douillette entre sa mère, ses grands-parents, et les livres. C’est ce qu’il raconte dans Les Mots (1964) où il essaie d’expliquer l’homme qu’il est devenu par l’enfant qu’il a été. Étudiant brillant, il obtient l’agrégation de philosophie. 

Après la libération, Sartre abandonne l’enseignement pour se consacrer exclusivement à ses œuvres philosophiques ou littéraires. Marqué par la philosophie allemande d’un côté et par le marxisme et l’autre, son existentialisme prend forme: L’être et Néant date de 1943, l’Existentialisme est un humanisme de 1946, La Critique de la raison dialectique de 1960. Dans tous ses livres, Sartre pose les problèmes qui l’angoissent: La Nausée (1938), les cinq nouvelles du Mur sur la guerre d’Espagne (1939) et les trois romans des Chemins de la liberté (1945-1949) mettent en place le problème de l’existence et de l’action. 

C’est le théâtre qui reflétera l’évolution de sa pensée. Les Mouches (1943) pose la question politique de la Résistance, Huis  Clos (1944), la possibilité d’être dans le monde aux côtés des autres; Les Mains sales (1948), le problème de la fin et des moyens dans l’action politique. 

Dès 1945 Sartre s’interroge sur la fonction de l’écrivain, et il conclut qu’écrire doit être un engagement. La littérature peut être au cœur du monde. Sartre a joué un rôle politique important: il n’a jamais ménagé ses critiques à de Gaulle et il a participé ou soutenu les combats de l’extrême gauche. En 1964, il se voit attribuer le Prix Nobel qu’il refuse. Les Mots, recueil autobiographique, conclut en quelque sorte le parcours du philosophe sur le rôle de la littérature dans sa propre vie et le rôle des mots dans son pa...

Questo contenuto è riservato agli iscritti al portale.

ISCRIVITI o ACCEDI al tuo profilo.