11. Guy de Maupassant

11. Guy de Maupassant

1. Biographie 

Guy de Maupassant naît en 1850 et passe son enfance aux côtés de sa mère. 
Il devient ami de Flaubert et lui fait connaître Zola. Engagé dans la guerre de 1870 et à son retour il accepte une place au Ministère de la Marine et commence à écrire sous la direction vigilante de Flaubert qui lui apprend à observer la réalité avec d’autres yeux et à purifier son style. 

En 1880 Maupassant participe aux soirées de Médan autour de Zola et il publie Boule de Suif. Maupassant abandonne le ministère, voyage et il écrit beaucoup. 
En dix ans, trois cents nouvelles réunies en une quinzaine des recueils. 
Il écrit également six romans dont les plus célèbres sont: Une vie, Bel Ami, Pierre et Jean. Sa santé se dégrade.

Il meurt en 1893. 

L’écrivain cherche à comprendre l’homme et la société qu’il a sous les yeux et à dégager les lois qui les régissent. Il met en scène les paysans normands, la petite bourgeoisie étriquée. Aucune classe sociale n’échappe à son regard scrutateur dénué de toute bienveillance et toute indulgence. 

Il pose dans les œuvres le problème du mal en termes sociaux mais aussi en termes pathologiques. Maupassant s’y intéresse et présente quelques études de cas: la neurasthénie, le fétichisme, l’obsession, la hantise du double. 

Le style

Maupassant rejette le style trop chargé, trop pittoresque. Il utilise une syntaxe claire. Il recherche l’objectivité, la transparence du style, mais il laisse échapper ça et là des signes de sa présence, un jugement ou un brin d’ironie. La simplicité de l’écriture est chez lui le fruit d’une technique très claire. 

2. Le Horla

Maupassant s’intéresse au monde de la folie. Dans Le Horla, le conte fantastique les plus célèbre de Maupassant, le narrateur raconte l’histoire d’un homme terrorisé par son double. Persuadé d’une présence invisible, le personnage ne sait comment se défaire de cette obsession. 

Le Horla est une présence mystérieuse et inconnue qui hante le narrateur, surtout la nuit. Dans son journal intime, celui-ci raconte l’envahissement de son esprit par le fantasme de son double. Au Mont Saint-Michel, un moine l’aide à guérir, mais rentré chez lui il passe des nuits épouvantables. Un jour il croit que cet être mystérieux, qu’il appelle Le Horla, s’est installé sur le toit de sa maison. Pour le tuer, il brûle sa maison, mais il est sûr que le Horla a survécu. Il projette alors de se suicider. 

3. Une Vie

Une Vie est le premier roman de Maupassant sorti en avril 1885, mais déjà publié en annexe chez Gil-Blas, de février à avril de la même année.

Le roman Une Vie «est considéré comme le plus amer, le plus profond, le plus maupassantien des romans de Maupassant». 

Dans cet ouvrage, des moments autobiographiques ont été trouvés: la Normandie, la région où se déroule l’histoire, est la terre où Maupassant a passé son enfance; dans le “château des peupliers” où habite Jeanne le château de Miromesnil où est né l’auteur est décrit, et dans la même figure de Jeanne il a certainement voulu refléter une partie de lui-même.

La courte épigraphe qui précède le roman est très significative: «l‘humble vérité», en italien l’humble vérité; cette vérité peut parfois être improbable, comme les événements douloureux relatés dans le roman.

4. Bel Ami

Le livre de Guy de Maupassant, situé au début des années 1900, raconte l’ascension sociale d’un vétéran français de la guerre d’Algérie, Georges Duroy. 

Bel Ami (c’est le surnom du protagoniste) est un jeune homme ambitieux, au départ un peu naïf et résigné à la misère. Il suivra une évolution tout au long du roman, venant acquérir des compétences telles que la cruauté, la ruse et la ruse.

De retour d’Afrique, il se rend à Paris à la recherche de fortune, mais il mène une vie pauvre, vivant d’un travail mal payé sur les chemins de fer, mais surtout d’expédients et d’emprunts.

Jusqu’à ce qu’il rencontre un ancien compagnon d’armes, Forestier, qui s’est fait une réputation comme rédacteur en chef de La Vie Française, l’un des nombreux journaux parisiens. Connaissant les difficultés de son ami, le journaliste lui propose de rejoindre la rédaction, ce que Georges accepte avec enthousiasme.

Malgré quelques difficultés initiales, à la fois dues au manque d’habitude de l’écriture, et surtout dues à la vie mondaine à laquelle il n’est pas habitué, Duroy ne tarde pas à se faire connaître comme un excellent reporter, rapide, fin et tenace. Il est également aidé par l’épouse de Forestier, Madeleine, une femme pratique d’une grande force intérieure.

Accedi

[mepr-login-form use_redirect="true"]

Registrati

Accedi o Registrati

Il Manuale di Sopravvivenza alla Maturità 2024

Sta per arrivare il manuale che ha aiutato decine di migliaia di maturandi.

Iscriviti alla lista d’attesa per sapere quando sarà disponibile.